11 mai 2020

F.A.Q. période COVID 19

Les consignes sanitaires nous amènent à faire preuve de prudence. Pour rappel, notre département est à cette heure classé rouge. Ainsi, pour la sécurité de tous, aucune activité en présentiel n’aura lieu jusqu’au lundi 1er juin inclus. Nous communiquerons d’ici là pour la période suivante qui débutera le mardi 2 juin.

Tout à fait. Comme depuis le premier jour du confinement, nous restons au contact de nos adhérents grâce aux visios, appels téléphoniques, messages, mails et autres défis vidéos.

Les consignes délivrées par les services de l’Etat sont pour le moment valables jusqu’au 2 juin. Elles donnent la possibilité d’ouvrir un accueil de loisirs mais avec des contraintes liées aux ouvertures d’écoles sur le territoire, à la couleur du département mais aussi à des conditions de compositions des groupes, de nettoyage ou encore de restauration. Certaines de ces conditions ne peuvent être à ce jour réunies ou sont encore trop incertaines. C’est pourquoi nous faisons le choix de la sérénité et de la méthode plutôt que celui de la précipitation avec les risques que cela engendre. Ainsi, aucun accueil d’enfants et de jeunes ne sera ouvert avant la semaine du 2 juin. Nous communiquerons fin mai pour la période suivante.

Les informations données par les services de l’Etat, en l’occurrence la DDCS, ne sont valables que jusqu’au 2 juin. Il est donc impossible d’apporter une réponse officielle à ce jour. Néanmoins, nous envisageons déjà depuis plusieurs semaines toutes les possibilités pour pouvoir organiser, si l’autorisation nous est donnée, des accueils de loisirs cet été. Si et seulement si, toutes les conditions de sécurité peuvent être réunies pour la sécurité des enfants et de leurs encadrants, le tout couplé à l’autorisation des services de l’Etat, alors les accueils de loisirs pourront avoir lieu.

Assurément non. En temps habituel, 250 enfants et 100 adolescents sont accueillis chaque jour y compris pour le déjeuner où tous mangent dans la salle des fêtes. Il en est de même pour les transports et ramassages où les bus sont complets. A cette heure, nous ne connaissons pas encore les consignes sanitaires qui seront en vigueur cet été. Nous pensons néanmoins qu’elles seront à juste titre revues et nous amènerons à organiser l’accueil des enfants différemment. Nous espérons pouvoir communiquer davantage fin mai.

Il est vrai que le calendrier est totalement bouleversé par rapport aux années précédentes. C’est pourquoi, afin de gagner du temps, nous privilégierons cette année les inscriptions numériques par courriel. Nous accorderons aussi certaines souplesses dans la constitution des dossiers. Tout sera prêt pour enregistrer vos inscriptions dès que les autorisations nous seront données par les services de l’Etat.

Dans le cas où vous seriez dans l’empêchement de nous fournir les documents numériquement, un numéro de téléphone vous sera donné pour que vous puissiez nous contacter et prendre rendez-vous avec notre service administratif.

Habituellement, puisque nos capacités d’accueil nous le permettent, nous acceptons toutes les inscriptions dans les délais impartis. Pour cette année, nous ferons tout notre possible pour pouvoir maintenir la même qualité de service dans la mesure des contraintes qui nous seront imposées.

L’incertitude régnante durant cette crise ne nous a pas permis de vous donner de réponses définitives sur l’organisation des accueils de loisirs d’été et donc sur nos besoins en animatrices et animateurs. Nous avons préféré attendre plutôt que de donner de faux espoirs ou devoir revenir sur nos décisions, ce qui n’est jamais agréable. Nous vous contacterons dans les prochains jours pour vous donner les toutes dernières informations en notre possession. Merci infiniment pour votre patience.

Les programmes sont prêts et plus que jamais innovants pour animer vos quartiers. Malheureusement, nous ne pouvons pas confirmer définitivement notre présence pour le moment. Dès que cela sera possible, nous communiquerons nos programmes et les dates. Ils seront également transmis aux différents bailleurs.